Zonzon (le maton)

 

T'as commis des erreurs, Tu dois les réparer,

T'as commis des erreurs, Tu vas chères les payer,

Allons bon, t'es un homme, Tu vas pas te mettre à chialer,

Montre leurs, que t'es ça comme, Que la zonzon tu l'as mérité ! ! !

Dans chaque être, il y a, Un soupçon d'humanité,

Mais maintenant, t'es paria, Ton matricule va t'achever ! ! !

Refrain :

Laissez-moi sortir ! Demande aux matons…

Je ne veux pas mourir ici ! En Zonzon !

Laissez-moi une chance ! Donne une bonne raison…

Pour 20 ans de pénitence ! En zonzon !

T'es censé méditer, Mais les matons pensent pour toi, Une parole déplacée, T'es tout de suite montré du doigt, Alors là, mon ami, C'est maintenant que tu vas purger, Allongé sur ton lit, Ils sont quatre, tu peux pas lutter ! ! !

La liberté ne se monnaie pas,

Elle se prend les armes à la main,

Détenus, repris, fellagas,

Prenez votre destin en mains !

Refrain :

J'ai purgé ma peine ! Un con reste un con…

Alors je vais me trancher les veines !

Crève pauvre con !

Tu refuses de pleurer, Pas par honte mais dignité,

Au mitard dans le froid, Tu ne peux plus penser,

Sauf qu'à toi, ce malfrat,

Plus : à l'homme qu'ils ont brisé,

Accroupis dans le noir, Le désespoir te gagne,

La justice t'a fait croire, A un séjour profitable,

Alors ne leur fais pas le plaisir,

De leur montrer que tu es en train de mourir ! ! !

Refrain :

Laissez-moi sortir ! Demande aux matons…

Je ne veux pas mourir ici ! En Zonzon !