TANT QU'IL Y AURA...

Je suis bien accoutré
Dans mon bel uniforme,
Me voilà élevé
Bien au-delà des hommes,
J’impose le respect
Abuse de mon pouvoir,
Si ta gueule ne me plait
Reste avec moi ce soir…

Assied toi là, donne moi ton nom,
Baisse les yeux, joue pas au con,
D’où viens tu ?
Où vas-tu ?
Desserre les dents,
Et donne moi… tes antécédents !

Tant qu’il y aura des cons,
Il y aura des Hommes,
Tant qu’il y          aura des Hommes,
Il y aura des cons… des gros cons…

Avec ta face de drogué,
Tes cheveux longs ton air paumé,
Oh comme je serais bien content,
De pouvoir te péter les dents !

Putain de sa race je suis mal barré,
Il va me faire chier à en chialer,
Le con dé n’est pas débutant,
Il sait cuisiner son patient !

Pas de papier ???
Tu es pressé ???
Eh bien pas moi
J’ai tous les droits !

Non ne fais pas l’idiot
Allez lâche moi ça,
Ne pointe pas sur moi
Cette arme sans sang froid,
Une détonation retentit
Sur le sol je fini…  ma vie !!!